Notre glossaire


tente de décrire les métiers et les profils de métiers les plus importants car souvent il n´est pas évident de savoir ce qui se cache vraiment derrière une appellation de métier. Cependant, si un terme venait à manquer, si une explication était à améliorer ou si vous aviez une suggestion, n´hésitez pas à nous en faire part en cliquant ici.
Sinon, un simple clic sur la première lettre du terme recherché suffit.

A

Architecte d'intérieur - assistant(< zurück / retour)

Pour lui, le plus important est la beauté intérieure… d’un bâtiment, bien sûr ! Il imagine l’aménagement de maisons, bureaux, musées, commerces, etc. Il détermine l’emplacement du mobilier (et crée parfois lui-même les meubles), choisit les matériaux, les couleurs, les matières qui habilleront les lieux. Tout cela dans un unique but : rendre l’espace confortable, accueillant et fonctionnel. Car si ce professionnel est un créatif à l’imagination débordante, il n’en reste pas moins un technicien du bâtiment. Il connaît donc toutes les contraintes techniques et réglementaires du secteur. Pas question d’oublier le passage des câbles électriques !
De plus, il maîtrise sur le bout des doigts les logiciels informatiques spécialisés et dispose d’une excellente culture générale en histoire de l’art. Lorsque son projet est ficelé, il le présente à son client. Ensuite, il sélectionne les entreprises chargées de réaliser les travaux et coordonne la vie du chantier. Il peut être travailleur indépendant ou salarié d’un cabinet.

Ses compétences : imaginer, créer, aménager.
en allemand: Innenarchitektur

B

Boulanger(< zurück / retour)
En moyenne, un boulanger accueille chaque jour dans sa boutique 450 clients ! Pour répondre à cette demande, il commence sa journée avant l’aube. Première étape de la préparation du pain : la pâte. Eau, farine, levure, la recette est simple, mais tout est question de savoir-faire. Elle est ensuite pétrie à la machine et mise à fermenter plusieurs heures avant d’être cuite. Pour satisfaire sa clientèle, le boulanger innove et invente de nouvelles recettes, joue la carte du "traditionnel", toujours dans le strict respect des règles d’hygiène et de conservation.

Ses compétences : cuisiner, innover, vendre.

Sa formation : le CAP boulanger ou le BEP (brevet d’études professionnelles) alimentation, option boulangerie, suffisent. Mais les perspectives d’évolution sont plus vastes pour les titulaires d’une MC (mention complémentaire) boulangerie spécialisée ou pâtisserie boulangère… D’autres diplômes de niveau bac permettent d’accéder à des postes plus élevés : le BP (brevet professionnel) boulanger et le BM (brevet de maîtrise) boulanger ou pâtissier, tout spécialement adapté aux futurs chefs d’entreprise, ou encore le bac pro métiers de l’alimentation, option boulangerie ou pâtisserie.
en allemand: Bäcker/in

C

Carreleur(< zurück / retour)

Le carreleur travaille le plus souvent d’après des dessins ou des instructions écrites ;
exceptionnellement, ces instructions peuvent être verbales, dans ce cas, il devra faire preuve de minutie et d’habileté technique. Avant de poser ses carreaux, le carreleur devra tout d’abord travailler le support sur lequel il interviendra. Il devra ainsi réaliser un support très plat, support sur lequel seront ensuite collés les carreaux. Pour aplatir son support, le carreleur doit maîtriser quelques notions de maçonnerie. Il doit pouvoir faire une chape, un mur ou une paillasse, s’il intervient sur une construction neuve.
Une fois ce travail terminé, le carreleur va poser les carreaux, après avoir préparé leur disposition. Le travail de pose varie selon le type de revêtement et le carreleur pourra utiliser des colles chimiques, du ciment ou de la chaux hydraulique. Différentes techniques de pose sont utilisées selon les matériaux et la nature des supports (chape sèche ou chape fraîche, murs ou jambages, sols ou paillasses). Ce travail, très précis, nécessite forte minutie. Le carreleur commence par découper les carreaux à la bonne dimension, il les enduit ensuite de colle, de ciment ou de chaux, pour enfin les poser sur le support. Mais son travail ne se termine pas là puisque le carreleur devra vérifier l’alignement et le niveau du carrelage.

en allemand: Fliesenleger
Conseiler en environnement(< zurück / retour)

Bac conseillé : S ou STI
Aussi appelé éco-conseiller, il aide les entreprises et les collectivités locales à développer des projets respectueux de l’environnement. Par exemple, avant qu’une entreprise s’implante sur un nouveau site, il réalise un bilan complet des conséquences en termes de pollution, de déchets, de nuisances sonores…
Puis, il émet des recommandations pour que le projet soit conforme à la réglementation environnementale et respecte le cadre de vie. Il peut également, pour le compte d’une collectivité locale, mettre au point un programme de gestion des ordures ménagères ou de réduction des pollutions. Certains conseillers en environnement sont consultants, indépendants ou salariés de cabinets spécialisés.
D’autres sont directement employés par les collectivités locales ou les entreprises. Quel que soit leur statut, ils doivent savoir convaincre leurs interlocuteurs du bien fondé de leurs recommandations.
Ce qui n’est pas toujours aisé : la sauvegarde de l’environnement est encore vue par certains entrepreneurs comme un frein à leur activité industrielle.

Ses compétences : conseiller, informer, communiquer.

Sa formation : école d’ingénieurs, diplôme d’architecte, master professionnel ou master de recherche. À Strasbourg, l’Institut européen pour le conseil en environnement forme en un an des éco-conseillers (recrutement à bac + 4) et délivre, en partenariat avec l’INSA de Strasbourg, un mastère spécialisé éco-conseiller (recrutement à bac + 5 ou bac + 4 avec expérience professionnelle).
en allemand: Umweltberater
Constructeur de route(< zurück / retour)
Le constructeur de routes participe à toutes les tâches d'un chantier routier : signalisation, implantation, réglages et utilisation du gravillonneur, conduite d'engins, pose de bordures et de pavés, réalisation de petites maçonneries, réglage des matériaux de structure de chaussée, pose des différents réseaux enterrés, réglage et mise en œuvre d'enrobés.

A partir d'un terrassement fini, son activité principale consiste à réaliser le corps de la chaussée (couches de base, de liaison et de finition), en utilisant des liants spéciaux.

Le Constructeur de routes doit faire preuve de sens pratique, d'ingéniosité, d'initiative, de polyvalence, de créativité, d'une grande habileté manuelle, de goût, d'autonomie, d'esprit d'équipe.
Il doit de plus être précis et raisonné.

Il travaille sur des chantiers de toutes tailles, au grand air et par tous les temps, sur des chantiers de toute nature et des terrains souvent accidentés.
Il doit aimer le travail en équipe et accepter de vivre au rythme du chantier.

Sa formation
  • CAP Constructeur de routes
  • CAP Construction et entretien des routes
  • BEP Travaux Publics.
  • bac pro-TP
Par ailleurs, la plupart des entreprises assurent des formations internes pour accéder à ce métier.

Avec quelques années d'expérience et après avoir acquis une parfaite connaissance du métier, le constructeur de route peut devenir Chef d'équipe et plus tard Chef de chantier. Pour cela, il peut obtenir d'un diplôme délivré par un centre de formation continue ou valider des compétences professionnelles par un certificat de qualification reconnu officiellement.
en allemand: Straßenbau

D

Dessinateur en bâtiment(< zurück / retour)

Pour construire une maison, il faut d’abord l’imaginer, puis la dessiner et la bâtir. Le dessinateur en bâtiment s’occupe de la deuxième étape. Grâce aux indications techniques fournies par l’architecte, il réalise des plans détaillés qui permettront aux conducteurs de travaux de préparer le chantier avec précision. Canalisations, circuits électriques, emplacement des fenêtres… Aucun détail ne doit échapper au dessinateur, qui ne "dessine" plus que sur ordinateur.

La connaissance des logiciels de DAO (dessin assisté par ordinateur) et de CAO (conception assistée par ordinateur) est donc indispensable !
Ses compétences : dessiner, concevoir, projeter.
Sa formation : les diplômes à bac + 2 permettent de gérer très vite des dossiers complets. Sont particulièrement appropriés le DUT génie civil, le BTS bâtiment, bois et construction métallique, le BTS travaux publics ou encore le BTS géomètre-topographe.

En allemand: Bauzeichner

T

Technicien en traitement des déchets(< zurück / retour)
Avant d’être recyclées, les ordures qui remplissent nos poubelles sont minutieusement analysées. C’est le travail du technicien de traitement des déchets. Il effectue des prélèvements et analyse des échantillons de déchets pour organiser leur tri et déterminer vers quel site (de tri, de recyclage, de stockage) ils doivent être orientés.
Ce professionnel exerce le plus souvent au sein d’une entreprise privée, sous contrat avec les collectivités territoriales.

Ses compétences : prélever, analyser, vérifier.
Bac conseillé : S, STI ou STL
Sa formation : un BTS ou un DUT en chimie ou biochimie. Le BTS hygiène, propreté, environnement convient également.
en allemand: Abfallwirtschaft