bild supermarkt
Ils ont d’abord visité le marché couvert de Mulhouse et notèrent que le choix des marchandises était très différent de celui d’un marché allemand. Ils firent leurs courses en français, au marché couvert tout comme à l’extérieur au marché aux légumes. 
Ensuite ils se rendirent au centre commercial Carrefour sur l’Île de Napoléon : Petits et grands parvinrent rapidement à s’orienter, firent des achats, posèrent des questions aux employés et remplirent leur questionnaire : Certains durent même acheter un cabas pour pouvoir tout emporter à la maison. Ici aussi ils se rendirent compte que les marchandises n’étaient pas les mêmes qu’en France, qu’on y faisait ses courses différemment, qu’on devait prendre un numéro aux différents stands et y faire la queue, qu’à la caisse on prenait son temps, qu’on travaillait autrement.
La vie active et le cadre de vie plurent beaucoup à tout le monde, tout le monde parla français et la dernière question fut : « quand y retourne t-on ? »

Zurück